Biographie

Contrairement à ce qu’indiquent bon nombre de ses biographies et ce qu’elle a parfois voulu faire croire, Sharon Mitchell n’est pas née en 1952 ou en 1958, mais en 1956, le 18 janvier exactement, dans l’Etat du New Jersey, au sein d’une famille de la middle class américaine. Rapidement, la petite Sharon témoigne de son indépendance et s’adapte mal au milieu scolaire où, plutôt en avance sur ses camarades, s’ennuie en permanence. Les choses ne font qu’empirer lorsqu’elle entre au collège. Handicapée par un physique plutôt masculin, un corps musclé, de grands pieds et un visage ingrat, Sharon mise sur la provocation pour se faire remarquer. Elle commence très jeune à fumer du tabac, avant de passer rapidement aux drogues douces et se montre particulièrement indisciplinée. Elle connaît le sexe également très tôt et se marie à l’âge de 16 ans. Ambitieuse, elle court alors les agences de casting et décroche quelques petits spots publicitaires, avant d’émigrer en Angleterre pour intégrer une école d’art dramatique londonienne. Tout en apprenant la comédie, Sharon commence à faire des « extras » pour gagner un peu d’argent et exerce ses talents de dominatrice au service d’hommes riches et soumis. Quelques mois plus tard, elle retourne aux Etats-Unis et rencontre à New York un producteur de films pornographiques qui lui propose un rôle. Elle accepte l’offre et tourne son premier film, Portraits of pleasure, à la fin de l’année 1974, un mois avant ses 19 ans. Cette première expérience dans le X séduit Sharon qui découvre le monde du sexe. Elle tourne d’autres films puis commence à faire des shows dans des clubs de strip-tease, tout en continuant les cours d’art dramatique, cette fois-ci à New York. Mais la carrière de Sharon, cantonnée à des rôles spécialisés, notamment dans le SM soft, ne décolle pas vraiment. Ceci d’autant plus qu’elle consomme pas mal de drogues diverses, comme beaucoup d’actrices de sa génération. A la fin des années 70, Sharon va tourner plusieurs films en Californie où se concentre le gros du X-businees américain. En 1985, elle quitte New York pour s’installer définitivement en Californie, mettant du même coup un terme à sa consommation effrénée de stupéfiants. Là-bas, elle acquiert enfin une certaine notoriété, grâce à un certain nombre de rôles importants dans des films majeurs. Son physique particulier de brune longiligne trouve son public et Mitch, comme on l’appelle désormais familièrement, se met à militer pour la reconnaissance du porno, par le biais de la « Free Speach Coalition », une association qui défend les droits du X-business, en plus de ses activités d’actrice et de réalisatrice. Son statut de « combattante du sexe » lui vaudra d’ailleurs avec d’autres membres éminents de la profession, un séjour en prison au début des années 90. En 1996, Sharon est violemment malmenée par un de ses fans, auquel elle refuse ses faveurs et fera un long séjour à l’hôpital. Elle sortira de cette épreuve plus forte et décidée que jamais, instituant le contrôle médical obligatoire au sein du X-business yankee et luttant contre la propagation du sida et des MST. Elle mettra un terme aux scènes hard à partir de 1999, avec plus de 700 films à son palmarès, tout en continuant à apparaître en « guest star » soft dans les films de ses confrères. Sharon Mitchell est aujourd’hui l’un des personnages les plus respectés du milieu pornographique outre-Atlantique et pour longtemps encore.

Caractéristiques

  • Début dans le X 1974
  • Lieu de NaissanceNew Jersey, USA
  • Date deNaissance18 janvier 1956
  • NationalitéAméricaine
  • Site Officielhttp://www.drsharonmitchell.com